Centre de congrès

Le centre de conventions doit pouvoir accueillir des manifestations diverses (réunions, congrès, conventions internationales, spectacles, animations) simultanées ou non, comptant jusqu’à 5.000 participants dans le respect des normes les plus strictes en matière de sécurité, de traduction simultanée en minimum quatre langues et de technologie de communication audio-visuelle et numérique.

La procédure de dialogue compétitif est actuellement en cours pour attribuer le marché.

Scroll down

Centre de congrès

URBANISME

Par ses larges dimensions, le plateau du Heysel est situé à l’intersection de plusieurs paysages métropolitains. De par la très forte présence de parcs boisés, d’arbres en bordure d’avenues, de petits jardins, de la campagne proche, le végétal fédère l’ensemble du site.

Le projet paysager s’appuie sur ces géométries existantes pour insérer plusieurs trames de plantations. Ces trames répondent aux grandes structures végétales déployées le long de l’avenue Impératrice Charlotte et du boulevard du Centenaire. Par ailleurs, ces mêmes trames se répètent sur plusieurs niveaux du bâtiment et constituent un paysage vertical produisant une
image forte au coeur du Plateau de Heysel. L’omniprésence de la végétation assure une expérience visuelle unique pour les visiteurs et usagers à l’approche du bâtiment.

ABORDS IMMEDIATS & ARCHITECTURE

Le parti pris est d’intégrer les deux programmes (centre de convention et hôtel) dans une même architecture. Un seul bâtiment à la lisibilité claire et élégante, et aux échanges simplifiés. Ses hauteurs correspondent au bâti environnant, sa masse est en harmonie avec son voisinage. La position de l’Hôtel permet de lire les des deux programmes ensemble et séparément !

FAÇADES : CONTEXTUALITE & OBJET DE LUMIERE

Le langage architectural s’inspire de la serre. Les façades proposent un jeu de vitrages clairs / texturés / lenticulaires / opaques qui viennent capter, diffracter, répéter, multiplier les rayons du jour et l’environnement immédiat. L’esprit du lieu est un objet de lumière qui éclate et où la répétition de l’image est choisie et focalisée : l’Atomium, le végétal, les bâtiments environnants, le
ciel, la lumière…

LES SALLES : PLENIERES & AUDITORIUMS

Les mots-clés de la conception des espaces sont : « simplicité, flexibilité, esthétique ».

Niveau 0 : Un centre de convention à part entière et un auditorium de 800 places
Cet espace se module au gré des évolutions et des désirs des utilisateurs. Multifonctionnel, il peut accueillir des expositions, des stands, des banquets, des petits salons, des petits espaces de négociation, des pop-up stores, des buffets… En somme, tout ce qui paraît imaginable dans les circonstances de congrès, expositions et réceptions. L’auditorium de 800 places est accessible depuis ce niveau.

Niveau 1 : Les salles plénières de 3500 places et 1500 places
Flexibles, elles sont pensées comme de véritables « boîtes à outils » capables de se plier à des utilisations différentes. Évolutives, elles se transforment par l’ajout ou le retrait d’espaces rabattables.
Elles disposent :
– D’un espace scénique central, mutualisable et séparable,
– D’un « curseur de jauge » prenant la forme gradin motorisé coulissant permettant de passer la capacité d’accueil de
la grande salle plénière de 3 500 à 5 000 places,
– D’une tribune télescopique dont le déploiement permet de faire également évoluer la capacité d’accueil de la petite
salle plénière.
Des rideaux de jauge complètent ces dispositifs.

La flexibilité et la modularité des salles plénières sont immenses, les configurations imaginables à la carte.

Niveau 2 : l’Hémicycle de 600 places
Le grand hémicycle de 600 places est divisible en deux espaces de 300 places chacun par une cloison mobile. La grande baie vitrée du fond de salle apportera la lumière naturelle.

LES AUTRES ESPACES DU CENTRE DE CONVENTIONS

L’Orangerie/Atrium
C’est le point de repère du projet : l’Orangerie abrite les escalators, principaux moyens de déplacement des congressistes. Facilement repérable à chaque niveau, elle donne à voir l’Atomium au travers de ses parois vitrées.

La passerelle vers le palais des expositions de Bruxelles
La passerelle est en continuité complète avec le foyer situé au premier niveau. Son parcours, large, est animé de surfaces d’expositions. Son organisation continue gomme l’aspect « circulation » de l’équipement.

Les bars et restauration rapide
Ils sont ouverts sur les espaces de circulation et de foyers. Leurs façades sont vitrées sur l’extérieur. Vastes et hauts de plafond, ces espaces sont agréables et lumineux. Positionnés au sud-est, ils instaurent un dialogue avec l’Atomium.

L’HÔTEL

Par sa position, l’Hôtel devient le point culminant du projet à l’échelle urbaine. Côté Sud-Est, il fait face à l’Atomium, Bruxelles et les parcs royaux. Côté Nord-Ouest, il offre une vue panoramique sur la Flandre. Il assume ce rôle emblématique par son esthétique soignée : ses façades aux vitrages clairs / texturés / lenticulaires organisent un canevas géométrique, dont
l’organisation graphique caractérise fortement l’esthétique du lieu.

L’Entrée de l’Hôtel : elle occupe une position privilégiée à l’angle de l’avenue Impératrice Charlotte. Le lobby haut de l’Hôtel : situé au niveau de la grande toiture du centre de convention, il donne un accès immédiat à une grande terrasse, jardin suspendu au-dessus de Bruxelles. Les chambres Sud-Est ont vue sur l’Atomium : le jeu de façades vient animer et rendre cette vue plus exceptionnelle encore. Les chambres Nord-Ouest donnent vue vers les faubourgs : une fenêtre en longueur accentue cette vue panoramique.

Un skybar, accessible depuis l’Hôtel et le centre de convention, vient compléter l’offre. Les tables, réparties le long de la façade, bénéficient d’une vue panoramique à 360°. Le bar reçoit un plafond métallique bleu nuit et un filet LED dont l’animation est perceptible depuis la rue, constituant un signal, une invitation à venir boire un verre dans ce nouveau lieu bruxellois.