Dynamique économique

Pourquoi une nouvelle dynamique économique ?

La force du projet NEO repose, entre autres, sur le fait que le site du Plateau du Heysel accueille déjà plus de 5.000.000 visiteurs par an.
L’Atomium,  Brussels Expo, le Trade Mart, le cinéma sont autant d’atouts qu’il faut renforcer.

La volonté affichée par les pouvoirs publics consiste tant dans l’apport de nouvelles fonctions urbaines  (Centre de congrès, quartier commercial, logements, espaces verts, …) que dans le soutien des activités existantes.

Le projet NEO implique le développement de nouvelles activités mais prendra soin de tout mettre en œuvre pour que les piliers économiques déjà présents se développent au mieux. Il s’agit particulièrement de Brussels Expo et du Trade Mart.

La nouvelle dynamique économique du site sera parfaitement complémentaire avec l’activité du Trade Mart. Les synergies seront développées entre les acteurs économiques du Plateau du Heysel.

Pour compléter cette redynamisation économique, au minimum 500 chambres d’hôtel sont prévues. Elles permettront d’améliorer l’accueil du public du Centre de congrès, mais aussi de celui de Brussels Expo.

Enfin, dans la foulée, l’offre horeca sera renforcée, tant à proximité du quartier commercial que face à l’Atomium, le long des logements qui bordent le nouveau parc.

Rien que pour le quartier commercial, nous pouvons estimer qu’environ 2 300 emplois directs seront créés. L’ensemble du projet, dans son élaboration, dans sa réalisation et lors de son exploitation permettra la création de plusieurs milliers postes de travail. Le projet s’inscrit de plus dans une dynamique plus large du développement du tourisme à l’échelle régionale comme premier vecteur de création d’emplois bruxellois, certaines études estimant un potentiel de création de 45.000 emplois directs et indirects dans ce secteur à Bruxelles dans les 10 prochaines années.