Mobilité

Pourquoi la mobilité sera-t-elle améliorée ?

Dans la droite ligne de nos préoccupations en matière de développement durable, nous avons souhaité faire évoluer la mobilité dans le site et autour du site.

Tant les modes doux de mobilité que les transports en commun et la voiture ont été étudiées.

Pour en finir avec la présence massive de véhicules parqués en voirie, et offrir un espace accueillant pour les piétons et les cyclistes, il a été décidé de supprimer purement et simplement le parking en voirie et de libérer l’espace pour de vastes allées piétonnes et des pistes cyclables.

S’agissant de transports en commun, la collaboration avec la STIB a été parfaite. Un nouveau dépôt de trams sera implanté sur le site.

Les lignes de trams 4, 7, 51 et 94 seront prolongées pour aboutir à un terminus commun sur la chaussée Romaine, à hauteur du parking C, auquel sera offerte la possibilité d’évoluer en parking de dissuasion.

Ce faisant, grâce à une offre sensationnelle en matière de transports en commun et à l’amélioration de l’accès actuel du site en voiture, le plateau du Heyzel, son espace de loisirs mais aussi ses commerces, offrira des garanties d’accès aisé que nulle autre localisation autour de Bruxelles ne sera jamais susceptible d’égaler.

L’accessibilité au nouveau parking souterrain du site sera améliorée au départ de l’autoroute A12.

De même, des discussions sont en cours avec la Région flamande afin de dégager ensemble des solutions facilitant l’accès depuis le ring.

Grâce à un judicieux mécanisme d’usage mixte (par exemple commerce-logement), le nombre d’emplacements de parking souterrain prévu par le projet NEO est bien inférieur à celui qu’on aurait pu imaginer vu la densité des nouvelles affectations prévues sur le site.

En cela, NEO respecte parfaitement les bonnes pratiques en matière de création d’emplacements de parking.

Evidemment, le projet garantit un accueil confortable et idéal tant aux clients du futur quartier commercial, aux visiteurs du Brussels Expo et des sites de loisirs qu’aux nouveaux habitants.

Etude de mobilité du programme de développement du plateau Heysel (mars 2010)

Carte d'accessibilité